Territoires Territoires

Accueil > Nos établissements > Etablissements pour Travailleurs Migrants

Etablissements pour Travailleurs Migrants


Foyers pour travailleurs migrants (FTM)


Tous situés dans le département du Var, sur les communes de Brignoles, Cogolin, La Seyne-sur-Mer, Hyères, Le Luc en Provence et Ollioules, ces foyers s'appuient sur le principe de lieux de vie collectifs avec des chambres indépendantes.

Les FTM d’API Provence depuis leur origine, type d’habitat dérogatoire, font actuellement, pour certains, l'objet de transformation en résidence sociale. En effet, un travail important de desserrement soutenu par l'Etat, les collectivités et les bailleurs, propriétaires des bâtiments, a amorcé le processus de généralisation des chambres individuelles. Ils accueillent ainsi pour la plupart un public "migrants" issu de la résorption d'habitat insalubre.

Résidences sociales migrants (RSM)

La résidence sociale est un outil d’insertion par le logement créé dans le champ des politiques du logement des plus démunis, dans la suite de la loi BESSON sur le droit au logement.

Situées dans 5 communes du département du Var et à Antibes dans les Alpes-Maritimes, ces résidences sociales sont à terme destinées à devenir des résidences sociales « tous publics ». Elles sont également toutes issues de résorption de bidonvilles ou d’habitats insalubres, dont la population était composée de travailleurs immigrés, qui sont autorisés à y vivre aussi longtemps qu’ils le souhaitent, tout comme les résidents qui étaient présents avant la transformation des FTM en RS.

Les résidents vivant dans ces établissements sont essentiellement des hommes immigrés, à faibles ressources et vieillissants. Dans ces conditions et au vu de la tension du parc locatif dans notre région, l’accès au logement ordinaire, en plus d’être rarement souhaité par le résident, est souvent difficilement envisageable, limitant ainsi le taux de rotation.

Les foyers de travailleurs migrants et les résidences sociales migrants ont été, à l’origine, conçus pour accueillir, pendant un temps, une population d’hommes seuls venus en France pour travailler et sont devenus nécessaires au regard de la précarité des conditions de logement offertes.

Etablissements pour Travailleurs Migrants

API Provence - Siège social - 438, Boulevard Emmanuel Maurel 06140 VENCE - Tél : 04 93 58 98 74 - Fax : 04 93 58 87 10